24-pharm.com/fr/ - votre pharmacie fiable
Pour nous contacter Pour nous contacter
Santé Féminine
accéder au magasin
Perte de cheveux
accéder au magasin
Arrêter de fumer
accéder au magasin
Accueil Impuissance Masculine Levitra blog

Prostatectomie et érection

Méthodes de traitement et d'évaluation de la dysfonction érectile chez les patients après une chirurgie pelvienne

Méthodes de traitement et d'évaluation de la dysfonction érectile chez les patients après une chirurgie pelvienne
Actuellement, on constate une augmentation stable du nombre de patients relativement jeunes atteints de cancer de la prostate et du cancer de la vessie. Le traitement est réalisé par une prostatectomie radicale, ou une cystectomie radicale. Dans 29 à 88% des cas, le trouble se complique par le développement de la dysfonction érectile, affectant la qualité de vie des patients. Le traitement du premier choix pour la dysfonction érectile ce sont des inhibiteurs oraux de la phosphodiestérase de type 5 (PDE-5) et / ou les prostaglandines d'injection intracaverneuse et en cas d’inefficacité d'un traitement médicamenteux on applique une prothèse pénienne.

Traitement médicamenteux des troubles érectiles après prostatectomie

Une étude a été menée pour définir l'efficacité des méthodes de traitement de la dysfonction érectile chez les patients après une chirurgie pelvienne (prostatectomie radicale, cystectomie radicale) pour améliorer la qualité de vie des patients. Le but de l'étude était également de déterminer l'effet thérapeutique des inhibiteurs de la PDE-5 chez les patients atteints de la dysfonction érectile après une intervention pour la prostatectomie radicale pour le cancer de prostate.
L'âge moyen des patients était de 58 ans. 20 patients atteints de cancer de la prostate recevaient du vardénafil pendant 6 mois, 25 patients ont fait un groupe témoin, avec d'injections supplémentaires intracaverneuses en moyenne 3 mois après l'initiation du traitement. 10 patients qui ont subi une cystectomie standard pour atteindre une érection dans les 6 mois. Après l'opération, des appareils d'aspiration portables ont été utilisés. 7 patients ont continué à utiliser des pompes à vide. 8 patients - prothèses du pénis (prothèse AMS 700). L'évaluation de la fonction érectile a été basée sur l'indice international de la fonction érectile (IIEF), questionnaires GAQ et SEP, les taux de flux sanguin hémo-dynamique dans les vaisseaux du pénis à divers stades d’érection évalués par la méthode Doppler.
Sur 12 patients avec prostatectomie radicale bilatérale, 7 (58,3%) avaient une fonction érectile normale avant l'intervention chirurgicale, 5 (41,7%) avaient la dysfonction érectile légère. Sur les 7 hommes ayant une fonction érectile normale, les érections spontanées se sont rétablies spontanément dans 5 cas (71,4%) pendant le premier mois après l'opération. Après 6, 9 et 12 mois de prise de vardénafil, une augmentation des valeurs moyennes de l'IIEF5 dans un mois après la chirurgie, respectivement, à 12,9, 13 et 12,6 points. Sur les 5 hommes atteints d'une dysfonction érectile légère avant la chirurgie, deux (40%) ont eu des érections spontanées au cours du premier mois après le prostatectomie radicale bilatérale. À la suite du questionnaire, une augmentation significative de l'indice moyen de l'IIEF5 a été constatée seulement 6 mois après le début de l'apport de Levitra, il était de 8,2 après 9 et 8.5 après 12 mois de traitement. Sur les 10 patients qui ont subi une cystectomie radicale standard, 4 (40%) avaient une fonction érectile normale avant l'intervention chirurgicale, 6 (60%) avaient une dysfonction érectile légère. Sur les 8 patients atteints d'un cancer de la prostate qui ont subi НСРПЭ с односторонним сохранением СНП, 4 (50%) avaient la fonction érectile normale avant la chirurgie, et 4 (50%) avaient une dysfonction érectile légère. Sur les 4 hommes ayant une érection normale pendant le premier mois, les érections spontanées se sont retrouvées seulement dans un cas (25%).
Dans 80% des patients recevant Levitra à une dose de 20 mg, l'amélioration de la fonction érectile a été significativement améliorée pendant 18 mois. Les effets secondaires, considérés comme graves, ont été notés dans 8%. Sur 8 patients avec la prothèse AMS 700, une a été éliminée en raison d'une complication infectieuse.
La dose de Vardenafil de 20 mg est un traitement efficace pour 80% des patients qui ont subi prostatectomie radicale bilatérale pour le cancer de la prostate. Vardénafil à une dose de 20 mg pris pendant 6 mois après prostatectomie radicale bilatérale améliore la fonction érectile pour 18 mois. La prothèse pénienne chez les patients qui ont subi une prostatectomie radicale est la méthode de choix de la troisième étape du traitement. Le diagnoctic des vaisseaux sanguins Doppler pendant l'érection sur un fond de stimulation via pharmacothérapie intracaverneuse est une méthode très informative pour le diagnostic et le suivi de la dysfonction érectile.

19 septembre 2017
Version pour appareils mobiles
Suivez-nous sur Facebook
Nos avantages